Éducateur de Jeunes Enfants

Diplôme d’Etat d’Educateur de jeunes enfants (DEEJE), diplôme de niveau III, délivré par le Ministère des Affaires sociales (1500 heures de formation théoriques et 2100 h de stages pratiques.

  • En voie initiale
  • En alternance avec un lieu d’emploi (maintien dans l’emploi, contrat d’apprentissage).


L'Éducateur de Jeunes Enfants est parmi les travailleurs sociaux le spécialiste de la petite enfance. Il intervient auprès des enfants de 0 à 7 ans et ses fonctions recouvrent trois aspects : l'éducation, la prévention, la coordination.

Environ 12 000 éducateurs de jeunes enfants sont actuellement en exercice dans diverses structures d'accueil de la petite enfance telles que les crèches collectives, parentales ou familiales, les jardins d'enfants, les haltes garderies.
Ils interviennent également dans les hôpitaux et dans les établissements ou services qui accueillent des enfants handicapés ou qui connaissent des difficultés sociales (foyers de l'enfance, maisons maternelles, centre d'action médico-sociale précoce).
Ils peuvent aussi travailler dans des ludothèques, bibliothèques, centres de loisir maternel...

Sélection

Les inscriptions pour la rentrée de septembre 2019 sont ouvertes.

Date limite de dépôt des dossiers : avant le 25 novembre 2018.

Date de l'examen écrit : samedi 1er décembre 2018.

Voie directe «initiale»

Formation à temps plein, avec une alternance de cours et de stages, subventionnée par la Région Île-de-France exclusivement pour les personnes en situation d'étudiant (sans lien salarial avec un employeur) pendant les trois années de la formation.

Frais d'inscription et de scolarité: environ 560,00 € par année scolaire.

Le temps global de formation comprend en alternance 60 semaines de stages pratiques et 1 500 heures de théorie, organisées en quatre domaines de formation :

  • DF1 - Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille (400 heures)
  • DF2 - Action éducative en direction du jeune enfant (600 heures)
  • DF3 - Communication professionnelle (250 heures)
  • DF4 - Dynamiques institutionnelles, inter-institutionnelles et partenariales (250 heures)

Un allègement de la durée de formation est possible pour les candidats avec un diplôme et une expérience d'auxiliaire de puériculture.
D'autres diplômes peuvent donner lieu réglementairement à un allègement (Voir directement avec l'équipe du CERPE).

La formation est sanctionnée par un diplôme d'État d'Éducateur de Jeunes Enfants délivré par le ministère chargé des affaires sociales.

Inscription

Veuillez télécharger la fiche d'inscription ci-dessous, la remplir et nous l'envoyer avant le 25 novembre 2018.

Vous pouvez aussi télécharger le règlement de sélection ci-dessous.

Règlement de sélection

Conditions d'accès à la formation

L'entrée en formation nécessite la réussite à l'examen d'entrée ayant pour but d'apprécier l'adéquation entre le profil, le projet du candidat et le projet pédagogique du centre.

L'inscription à cet examen d'entrée est ouverte aux titulaires des diplômes suivants :

  • Baccalauréat ou un titre admis en équivalence
  • L'examen de niveau organisé par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS)
  • Ou bien être titulaire d'un des diplômes ci-dessous et justifier de trois ans d'expérience dans le champ de la petite enfance :
    • Diplôme d'Auxiliaire de Puériculture.
    • CAP petite enfance.
    • Aide médico-psychologique
    • Auxiliaire de vie sociale.

L'examen d'entrée comprend :

  • une épreuve d’admissibilité : un écrit

    Date de l'écrit : samedi 1er décembre 2018.
    L’épreuve écrite consiste en une dissertation ou commentaire de texte, d’une durée de trois heures. L’objectif est de s’assurer que les capacités d’analyse et d’argumentation du candidat sont en rapport avec les nécessités de la formation. L’écrit n’exige aucune connaissance préalable particulière.

    Cet écrit est noté sur 20 et les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10 sont déclarés admissibles et passeront un entretien.

    La note de l’écrit n’intervient plus ensuite dans le classement final des candidats.

    Les candidats seront informés individuellement du résultat de l’écrit, avec le cas échéant une convocation pour un entretien.

  • une épreuve d’admission : un entretien

    Cet entretien vise à évaluer le projet de formation du candidat, sa faisabilité et son accord avec le projet pédagogique du centre de formation.

    Il s’agit d’un entretien individuel d’une durée de trente minutes environ, sur rendez-vous, avec deux personnes connaissant bien la formation d’éducateur de jeunes enfants (professionnels de la petite enfance dont des éducateurs de jeunes enfants en exercice, formateurs, psychologues…).

    Cet entretien sera évalué selon trois critères hiérarchisés pour le classement final :

    1. Capacité de réfléchir et d’interroger une situation de relation avec un enfant (expérience relationnelle, professionnelle ou autre, amenée par le candidat)
    2. Capacité à expliciter le choix pour ce métier d’éducateur de jeunes enfants
    3. Capacité à évoquer l’intérêt pour les contenus de formation

Coût total de l'examen (frais de dossier, écrit, entretien) : 140€

Voie directe «professionnelle»

Formation à temps plein, avec une alternance de cours et de stages, pour les salariés, dans le cadre de la formation professionnelle. Le financement est à la charge de l'employeur ou d'un organisme de financement de la formation professionnelle

Coût total de la formation à la charge de l'employeur: 14 280,00 € (promotion 2010-2013).
Le CERPE n'accepte pas de financement personnel.

Comme pour la formation en voie directe initiale, l'entrée en formation nécessite la réussite à l'examen d'entrée ayant pour but d'apprécier l'adéquation entre le profil, le projet du candidat et le projet pédagogique du centre.

Inscription

Veuillez télécharger la fiche d'inscription ci-dessous, la remplir et nous l'envoyer avant le 25 novembre 2018.

Vous pouvez aussi télécharger le règlement de sélection ci-dessous.

Conditions d'accès à la formation

L'entrée en formation nécessite la réussite à l'examen d'entrée ayant pour but d'apprécier l'adéquation entre le profil, le projet du candidat et le projet pédagogique du centre.

L'inscription à cet examen d'entrée est ouverte aux titulaires des diplômes suivants :

  • Baccalauréat ou un titre admis en équivalence
  • L'examen de niveau organisé par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS)
  • Ou bien être titulaire d'un des diplômes ci-dessous et justifier de trois ans d'expérience dans le champ de la petite enfance :
    • Diplôme d'Auxiliaire de Puériculture
    • CAP petite enfance
    • Aide médico-psychologique
    • Auxiliaire de vie sociale

L'examen d'entrée comprend :

  • Une épreuve d’admissibilité : un écrit

    Date de l'écrit : samedi 1er décembre 2018.
    L’épreuve écrite consiste en une dissertation ou commentaire de texte, d’une durée de trois heures. L’objectif est de s’assurer que les capacités d’analyse et d’argumentation du candidat sont en rapport avec les nécessités de la formation. L’écrit n’exige aucune connaissance préalable particulière.

    Cet écrit est noté sur 20 et les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10 sont déclarés admissibles et passeront un entretien.

    La note de l’écrit n’intervient plus ensuite dans le classement final des candidats.

    Les candidats seront informés individuellement du résultat de l’écrit, avec le cas échéant une convocation pour un entretien.

  • Une épreuve d’admission : un entretien

    Cet entretien vise à évaluer le projet de formation du candidat, sa faisabilité et son accord avec le projet pédagogique du centre de formation.

    Il s’agit d’un entretien individuel d’une durée de trente minutes environ, sur rendez-vous, avec deux personnes connaissant bien la formation d’éducateur de jeunes enfants (professionnels de la petite enfance dont des éducateurs de jeunes enfants en exercice, formateurs, psychologues…).

    Cet entretien sera évalué selon trois critères hiérarchisés pour le classement final :

    1. Capacité de réfléchir et d’interroger une situation de relation avec un enfant (expérience relationnelle, professionnelle ou autre, amenée par le candidat)
    2. Capacité à expliciter le choix pour ce métier d’éducateur de jeunes enfants
    3. Capacité à évoquer l’intérêt pour les contenus de formation

Contrat d'apprentissage

Formation en alternance emploi-cours (environ une semaine par mois) et deux stages hors emploi de huit semaines chacun. Pour les personnes ayant conclu avec un employeur (privé ou public) un contrat d'apprentissage. C'est au candidat de trouver lui-même un employeur.

Ce type de formation est organisé par convention avec un Centre de Formation d'Apprentis :
L’Association pour le Développement de l’Apprentissage et des Formations aux métiers Sanitaires, Sociaux et médico-sociaux (ADAFORSS).

Site internet du C.F.A : https://www.adaforss.org/

Inscription

Veuillez télécharger la fiche d'inscription ci-dessous, la remplir et nous l'envoyer avant le 25 novembre 2018.

Vous pouvez aussi télécharger le règlement de sélection ci-dessous.

Organisation de la formation

Une réforme du diplôme d’Etat (arrêté du 25 novembre 2005 relatif au diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants) s’est appliquée en janvier 2006. Elle porte la formation à 1 500 heures de formation théorique et 15 mois de stage.

Pour permettre la mise en place de cette formation en alternance (temps de cours au centre - temps de travail - temps de stage hors emploi), nous proposons la répartition suivante :

  • Trois ans de formation, dont 40 semaines de cours et 16 semaines de stage hors emploi (demander le calendrier le jour de l’épreuve écrite au secrétariat EJE)
  • Trois semaines, une par année scolaire, sont non programmées et correspondent à 100 heures au total d’accompagnement individuel (suivi des travaux, bilans, guidance…).

Pour le coût de la formation, se renseigner auprès de l’ADAFORSS.

Conditions d'accès à la formation

L'entrée en formation nécessite la réussite à l'examen d'entrée ayant pour but d'apprécier l'adéquation entre le profil, le projet du candidat et le projet pédagogique du centre.

L'inscription à cet examen d'entrée est ouverte aux titulaires des diplômes suivants :

  • Baccalauréat ou un titre admis en équivalence
  • L'examen de niveau organisé par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS)
  • Ou bien être titulaire d'un des diplômes ci-dessous et justifier de trois ans d'expérience dans le champ de la petite enfance :
    • Diplôme d'Auxiliaire de Puériculture
    • CAP petite enfance
    • Aide médico-psychologique
    • Auxiliaire de vie sociale

Les conditions d’admission :

  • Avoir une activité professionnelle auprès de jeunes enfants (0-6 ans)
  • Obtenir un accord de la part de l’employeur pour la durée de la formation
  • Réussir l’examen de sélection du Centre de Formation d’EJE :
    • Une épreuve d’admissibilité : un écrit

      Date de l'écrit : samedi 1er décembre 2018.
      L’épreuve écrite consiste en une dissertation ou commentaire de texte, d’une durée de trois heures. L’objectif est de s’assurer que les capacités d’analyse et d’argumentation du candidat sont en rapport avec les nécessités de la formation. L’écrit n’exige aucune connaissance préalable particulière.

      Cet écrit est noté sur 20 et les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10 sont déclarés admissibles et passeront un entretien.

      La note de l’écrit n’intervient plus ensuite dans le classement final des candidats.

      Les candidats seront informés individuellement du résultat de l’écrit, avec le cas échéant une convocation pour un entretien.

    • Une épreuve d’admission : un entretien

      Cet entretien vise à évaluer le projet de formation du candidat, sa faisabilité et son accord avec le projet pédagogique du centre de formation.

      Il s’agit d’un entretien individuel d’une durée de trente minutes environ, sur rendez-vous, avec deux personnes connaissant bien la formation d’éducateur de jeunes enfants (professionnels de la petite enfance dont des éducateurs de jeunes enfants en exercice, formateurs, psychologues…).

      Cet entretien sera évalué selon trois critères hiérarchisés pour le classement final :

      1. Capacité de réfléchir et d’interroger une situation de relation avec un enfant (expérience relationnelle, professionnelle ou autre, amenée par le candidat)
      2. Capacité à expliciter le choix pour ce métier d’éducateur de jeunes enfants
      3. Capacité à évoquer l’intérêt pour les contenus de formation

Coût total de l'examen (frais de dossier, écrit, entretien) : 131€

Maintien dans l'emploi

Le centre de formation d’Éducateurs de Jeunes enfants d’Aubervilliers est depuis sa création sensible à la promotion professionnelle de personnes qui, pour diverses raisons, n’ont pu suivre un cursus de formation classique.

Le projet pédagogique de cette formation s’inscrit dans le cadre du projet pédagogique du CERPE, qui reste la référence pour l’ensemble des formations.

Le texte ci-dessous a pour objectif de préciser les spécificités de la formation « avec maintien dans l’emploi ».

Dès 1988, une formation avec maintien dans l’emploi a été mise en place au CERPE. Cette formation répond aux besoins des employeurs et des salariés du secteur de la petite enfance, qui choisissent cette solution d’alternance selon le principe : 3 semaines sur le lieu d’emploi, 1 où 2 semaines au centre de formation et des périodes de stage hors emploi. Les employeurs peuvent ainsi satisfaire la demande de qualification de leur personnel, en conservant leurs salariés au sein de la structure. Les professionnels accèdent à une formation diplômante en s’appuyant sur leur expérience dans l’emploi, en conservant leur salaire.
Une réforme du diplôme d’Etat (arrêté du 25 novembre 2005 relatif au diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants) a été mise en place à partir de janvier 2006.
Elle porte la formation à 1500 heures de formation théorique et 15 mois de stage.

Inscription

Veuillez télécharger le dossier d'inscription ci-dessous, le remplir et nous l'envoyer avant le 25 novembre 2018.

Vous pouvez aussi télécharger le règlement de sélection ci-dessous.

Organisation de la formation

Pour permettre la mise en place de cette formation en alternance (temps de cours au centre - temps de travail - temps de stage hors emploi), nous proposons les deux formules d’organisation suivantes :

Formation complète

Pour les salariés n’ayant pas de diplôme dans le secteur de la petite enfance et du travail social, mais ayant une activité auprès de jeunes enfants et souhaitant accéder à une qualification professionnelle. La formation comprend :

  • 1 500 heures de formation théorique (dont 100 heures d’accompagnement de formation guidances, suivi de stage…).
  • Deux stages de 8 semaines hors emploi (Les dates de stage sont susceptibles d’être modifiée en fonction des vacances scolaires et de la fermeture des institutions recevant les étudiants).

Dates de la formation : nous contacter.

Coût de la formation : Le coût de la formation, facturé à l’employeur, s’élève à 14 700 euros TTC pour l’ensemble de la formation.

Formation avec allègement

Pour les candidats ayant un diplôme et une expérience d’auxiliaire de puériculture de plus de 3 ans, des allégements sont prévus :

  • 1 290 heures de formation théorique (dont 100 heures d’accompagnement de formation guidances, suivi de stage…).
  • Deux stages de 8 semaines hors emploi (Les dates de stage sont susceptibles d’être modifiées en fonction des vacances scolaires et de la fermeture des institutions recevant les étudiants).

Dates de la formation : nous contacter.

Coût de la formation : Le coût de la formation, facturé à l’employeur, s’élève à 12 495 euros TTC pour l’ensemble de la formation.

D’autres allégements sont possibles en tenant compte des dispositions réglementaires. Nous consulter. Nous restons à votre disposition pour toute précision et pour toute étude de vos besoins spécifiques.

Conditions d'accès à la formation

L'entrée en formation nécessite la réussite à l'examen d'entrée ayant pour but d'apprécier l'adéquation entre le profil, le projet du candidat et le projet pédagogique du centre.

L'inscription à cet examen d'entrée est ouverte aux titulaires des diplômes suivants :

  • Baccalauréat ou un titre admis en équivalence
  • L'examen de niveau organisé par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS)
  • Ou bien être titulaire d'un des diplômes ci-dessous et justifier de trois ans d'expérience dans le champ de la petite enfance :
    • Diplôme d'Auxiliaire de Puériculture
    • CAP petite enfance
    • Aide médico-psychologique
    • Auxiliaire de vie sociale

Les conditions d’admission :

  • Avoir une activité professionnelle auprès de jeunes enfants (0-6 ans)
  • Obtenir un accord de la part de l’employeur pour la durée de la formation
  • Obtenir un financement dans le cadre de la formation professionnelle (un financement personnel de la formation n’est pas possible)
  • Réussir l’examen de sélection du Centre de Formation d’EJE :
    • Une épreuve d’admissibilité : un écrit

      Date de l'écrit : samedi 1er décembre 2018.
      L’épreuve écrite consiste en une dissertation ou commentaire de texte, d’une durée de trois heures. L’objectif est de s’assurer que les capacités d’analyse et d’argumentation du candidat sont en rapport avec les nécessités de la formation. L’écrit n’exige aucune connaissance préalable particulière.

      Cet écrit est noté sur 20 et les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10 sont déclarés admissibles et passeront un entretien.

      La note de l’écrit n’intervient plus ensuite dans le classement final des candidats.

      Les candidats seront informés individuellement du résultat de l’écrit, avec le cas échéant une convocation pour un entretien.

    • Une épreuve d’admission : un entretien

      Cet entretien vise à évaluer le projet de formation du candidat, sa faisabilité et son accord avec le projet pédagogique du centre de formation.

      Il s’agit d’un entretien individuel d’une durée de trente minutes environ, sur rendez-vous, avec deux personnes connaissant bien la formation d’éducateur de jeunes enfants (professionnels de la petite enfance dont des éducateurs de jeunes enfants en exercice, formateurs, psychologues…).

      Cet entretien sera évalué selon trois critères hiérarchisés pour le classement final :

      1. Capacité de réfléchir et d’interroger une situation de relation avec un enfant (expérience relationnelle, professionnelle ou autre, amenée par le candidat)
      2. Capacité à expliciter le choix pour ce métier d’éducateur de jeunes enfants
      3. Capacité à évoquer l’intérêt pour les contenus de formation

Coût total de l'examen (frais de dossier, écrit, entretien) : 131€